Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je voudrais d'abord poser deux questions :

1) Les usagers ont-ils été consultés pour ce projet ?

2) Si consultation il y a eu, tous les usagers ont-ils répondu, et quel est leur sentiment : sont-ils favorables à ce projet ?

Par ailleurs, je tiens à rappeler que les usagers concernés sont des contribuables, et qu'à ce titre on ne peut faire n'importe quoi avec leur argent : je n'accepte pas qu'on fasse quelques milliers d'euros d'économies sur leur dos.

Le transport est un service public, et à ce titre il constitue un outil au service de l'aménagement du territoire : il doit d'abord répondre aux besoins des habitants, ce qui signifie qu'il peut ne pas toujours être "rentable", car tous les usagers doivent être traités à égalité, notamment à la campagne.

L'"optimisation" et la "rationalisation" des circuits ne doit pas se faire au détriment du bien humain, en particulier celui des usagers.

C'est pourquoi je tiens d'abord à savoir ce qu'en pensent ces derniers : ils sont les mieux placés pour connaître les conséquences de ce projet sur leur vie quotidienne.

Ils ne doivent pas être sacrifiés à la logique comptable à court terme, d'autant que le Département n'hésite pas à utiliser l'argent des contribuables dans des domaines qui ne sont pas de sa compétence, comme l'enseignement supérieur (compétence de l'Etat), avec les "grandes écoles" : Sciences Po Reims (600 000 € en 2014), et l'école centrale Agro Paris Tech (2,2 millions €), ou dans des actions inefficaces, comme "VATRY", qui n'en finit pas de ne pas décoller :

- 3, 40 millions d'euros en 2013

- 3,41 millions d'euros en 2014

De l'argent, oui, il y en a ! Si le Département veut économiser 7 ou 8 000 euros, il peut le faire sur d'autres budgets (Sciences Po, Vatry...).

Mais ce n'est pas aux usagers de faire les frais des mauvaises dépenses de la politique départementale.

Edith ERRE

Partager cet article

Repost 0